Détecter une fuite

Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas indispensable

Pour certaines réparations, vous pouvez vous passer de l’aide du plombier. En vous aidant de quelques petites recommandations pratiques, vous pourrez déceler une fuite sans difficulté. Ce blog vous fournit de surcroît des astuces pour remplacer vos équipements plomberie sans le moindre pépin.

se servir d’un compteur pour détecter d’où provient la fuite

Une importante fuite d’eau s’explique fréquemment par une hausse inhabituelle et continuelle de facture d’eau par rapport à votre consommation ordinaire.

Fermez votre robinet principal d’alimentation en eau pendant 12 à vingt quatre heures au minimum pour identifier la source du problème.

Préparez votre feuille ou prenez un bloc note, équipez-vous d’un crayon ou de quoi écrire car vous allez copier ce qui est affiché sur le compteur ; une fois, juste après l’avoir fermé, et une seconde fois après l’avoir rouvert. Notez l’écart puis calculez la différence pour savoir exactement quelle quantité d’eau avez-vous perdu :

  • Pour couper l’eau, fermez le robinet d’arrêt en premier pendant au moins douze à vingt quatre h. Le robinet se situe en aval du compteur.
  • Observez ce qu’affiche votre compteur et consigez-le sur papier . Votre consommation d’eau s’affiche en m3. Quant aux autres unités : hectolitres, décalitres et litres , elles sont visibles à droite de la virgule. Ces indications-là vous révèleront tout à propos de la perte d’eau ayant fait explosé la facture à votre insu. Il vous suffira de noter l’écart après l’écoulement d’une durée de 12 à vingt quatre h.
  • Remettez le compteur d’eau en marche ; notez le résultat . Le robinet doit être ouvert en même temps pour laisser circuler l’eau sans oublier de surveiller le compteur . Quand ce dernier continue à tourner, cela veut dire que votre canalisation fuit. Quand la fuite d’eau est détectée , il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et relever l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer déterminez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. votre débit réel de fuite de système de plomberie se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures pendant lesquelles vous avez fermé votre système d’alimentation en eau.
  • Quand la fuite est identifiée et que votre volume et débit de perte sont aussi connus. Faites le tour de vos installations et robinets défectueux pour obturer la fuite de tuyauterie.

Quelques recommandations indispensables en plomberie pour dépanner une tuyauterie défectueuse

Un problème de fuite d’eau vous dites ? Il s’agit là forcément d’un raccord ou d’un tuyau en mauvais état de marche.

  • colmatage de tuyau fuyant en Cu : deux choix de produits

Il n’y a pas trente six mille façons de colmater une fuite sur un tuyau en Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite : comment procéder ?

Il suffit de changer de joint pour combler une fuite au niveau d’ un raccord défectueux.

  • Utiliser un mastic pour boucher une fuite d’eau sur un tuyau en Cu :

Procédez d’abord au décapage de la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’ un chiffon bien propre ; laquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage réussi , choisissez une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Fragmentez le mastic en premier puis, moulez- le. Répétez l’opération jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et collant . Une fois cela accompli, appliquez le mastic sur la conduite. La surface de fuite est bien polie, le mastic est parfaitement malaxé aussi ; il ne vous reste plus qu’à y aplanir le produit bi-composant Patientez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche .

Detecter une fuite

  • Les bonnes pratiques de bouchage de tuyau en Cu à l’aide d’un ruban adhésif autoamalgamant spécial

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer sur la conduite.

Que faire en cas de fuite due à un raccord fuyant ?

  • Si votre bague en PVC manifeste une fuite c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de résoudre le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le carrément.

Trouver la solution de comblement correspondante pour sa tuyauterie enCu

Parfois il est difficile de déceler une fuite. Dans la plupart des cas, elle résulte d’un tuyau défectueux suite à un choc direct , tout comme le problème peut s’agir d’un gel de canalisations ou bien encore d’autre facteurs comme : la mauvaise qualité de soudage, une fabrication défaillante Les solutions de colmatage à mettre en oeuvre varient selon l’importance de la fuite. Le recours à l’utilisation d’ un mastic ou d’un ruban adhésig autoamalgamant permettra ainsi de réparer un simple suintement. l’assemblage d’un nouveau raccord est nécessaire, pour le cas d’une importante fuite d’eau.

  • Mastic bi-composant antifuite :

Comprenant deux composants séparés : durcisseur et adhésif, le mastic antifuite est proposé sous forme de barres ou de tablettes minidoses. Le produit permet un colmatage efficace d’un tuyau en cuivre une fois parfaitement malaxé avec les doigts. le mélange homogène et moelleux ainsi obtenu s’endurcit et comble la zone fuyante.

  • Bande adhésive :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la surface à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

Comment colmater une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Fermez votre principal système d’alimentation en eau

Après avoir fermé le compteur, assurez-vous aussi qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante .

  1. Marquez et découpez la partie défectueuse du tuyau PVC :

Balisez la découpe de part et d’autre de la partie altérée du tuyau PVC. Coupez- la à l’aide d’ une scie à guichet, d’une scie égoïne ou d’une scie à métaux .

  1. Limez les segments résiduels :

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour nettoyer la surface de contact de votre tuyau fuyant PVC.

  1. Maintenant place au dégraissage de toutes les surfaces de contact :

Utilisez une feuille essuie-tout imbibée d’alcool pour astiquer les manchons et toutes les extrémités de la conduite sur trois à 5 centimètres. Servez-vous d’ un détergent habituel ! .

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégivrage des champs de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il vous faudra le faire.

  1. Les morceaux de tuyau à échanger une fois regroupés , Il vous faudra les dimensionner

Dimensionnez la partie à ôter , soustrayez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau tuyau a été bien mesuré ! maintenant il vous faudra le sectionner :

Le nouveau tube une fois prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez un feutre et commencez par tracer la longueur des zones de découpe . Muni de votre scie égoïne, scie à métaux ou scie à guichet coupez le tube de remplacement puis décapez ses bouts . Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

  1. Après le coupage, place à l’assemblage :

Préparez la tuyauterie à recevoir l’élément de tuyau neuf en écartant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Ouvrez les colliers qui maintiennent la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la poser totalement par terre .

  1. Votre tuyauterie est maintenant reliée ? Passez tout de suite au collage des zones de contact

Vous pouvez procéder de 2 façons :

  • encoller sur les surfaces déglacées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts au bout de votre tuyau et des sections de la conduite initiale .
  1. Le tube doit être associé aux manchons :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors incorporer les manchons aux limites du tuyau neuf , sans les faire tourner. Le nouveau tube doit être ensuite enfilé de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau, un jeu d’enfant…presque en six étapes

D’abord veillez à ce que le robinet d’arrivée de l’un des deux côtés du réservoir soit stoppé puis, tirez la chasse d’eau !

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence d’abord par le détachage du couvercle :

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser simplement. Pour désinstaller une bonne vieille chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. Il est temps de vous débarrasser de l’ancienne chasse d’eau :

Prenez une clef plate ou clé à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui raccorde votre robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez une rotation de quatre vingt dix degrés dans le sens contraire à celui de l’ aiguille d’une montre. Refaites la même opération pour retracter l’écrou en plastique et enlever le robinet flotteur du réservoir.

  1. Pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau, commencez par enlever le joint du réservoir des toilettes :

Désinstallez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela fait, les vis peuvent être retirés par le haut. Le Réservoir une fois démonté , prenez-le et déposez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé à l’aide d’une clef spécifique .

  1. Pour un montage réussi d’une chasse d’eau neuve, il vous faudra restaurer le réservoir sur la cuvette :

Le nettoyage du céramique passe avant la restauration du réservoir. vous devez visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clef spécifique pour ce faire. Opérez le montage du nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis ce même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. Pensez aussi à restituer flotteur et robinet pour réussir l’installation de votre chasse d’eau neuve :

Préparez un joint à coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait , immobilisez l’écrou de fixation du flotteur et puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant d’ une clef spéciale , vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet..

  1. Votre toilette est maintenant prête à recevoir votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit parfaitement s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 Résistance d’un chauffe-eau : les bonnes pratiques au nettoyage

  1. Pour nettoyer le chauffe-eau : d’abord il vous faudra commencer par le mettre totalement hors tension

Pour sécuriser votre opération de nettoyage de chauffe-eau , ce qu’il faudra faire consiste à débrancher son dinsjoncteur. Retirez le fusible une fois cela effectué .

  1. Vidangez votre chauffe-eau en toute sécurité après l’avoir préalablement désactivé et débranché

Faire une vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau thermoplongée en nettoyant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique, désinstallez sa résistance !

Après avoir vidangé le chauffe-eau électrique , démontez la résistance située sous le capot de protection ! Dévissez ensuite le capot de protection pour la retirer entièrement .

  1. Votre chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans souci ? pasteurisez- la maintenant !

Vous pouvez vous servir d’un détartrant commercial pour nettoyer la résistance d’un chauffe-eau . Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage avant de la nettoyer à l’aide d’une brosse métallique. Terminez par le rinçage à l’eau chaude.

  1. Avant de réactiver votre chauffe-eau , vous devez réinstaller la platine

La restauration de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant réintroduction de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche du chauffe-eau électrique.